Comment ça marche?

Comment ça marche ?

Depuis que j’ai mis en place mes ateliers et séminaires de méthodes de mémorisation, on m’a demandé des questions du type : « est-ce que c’est de l’hypnose ? Est-ce que c’est de la musique qui met dans un état spécial ? » Etc.
Rien de tout cela !
C’est en fait beaucoup plus simple, beaucoup plus pratique, et à mon avis, beaucoup plus efficace.

Nous pensons en images

Pas de surprise de ce côté là, mais c’est toujours bien de le rappeler.
Dès lors que notre cerveau pense en image, il est essentiel d’avoir une image claire de ce que nous désirons mémoriser.
Plus l’image que nous visualisons est limpide, plus il sera facile de vous en souvenir.
Un exemple pour vous en convaincre. Je vais vous donner 2 blocs de mots à retenir; dites-moi lequel est le plus facile à retenir.

Bloc 1 : éléphant rose skateboard vitesse flamant rose vélo accident.

Vous les avez? On passe au bloc suivant.

Bloc 2 : concept roder déteindre radiologie épitaphe hydraulique

Lequel des deux blocs parait être le plus facile à retenir ?

Le premier, en effet. Pourquoi ? Parce qu’il est beaucoup plus facile de se représenter les images du 1er bloc que du 2ème. Conclusion : le cerveau mémorise facilement une image claire.

 

Les 3 piliers

Ok. On sait que le cerveau pense en image. Passons à l’étape suivante.
J’ai une question : pouvez-vous vous rappeler d’un souvenir d’un moment de votre vie très heureux/palpitant/merveilleux ? Mariage, réussite scolaire ou réussite professionnelle, grand voyage, etc.
Vous l’avez ?
Est-ce qu’il a été difficile de vous souvenir de cette épisode de votre vie ?
Si vous avez choisi un événement qui a été fort et intense pour vous émotionnellement, vous en souvenir aura été facile. Et c’est là un des piliers de la mémoire à long terme : LES EMOTIONS.

Plus ce que vous mémorisez sollicite vos émotions, plus facile vous vous en souviendrez, et plus longtemps vous vous en souviendrez.
OK, on continue. Le 2ème pilier de la mémorisation est L’ACTION. Tout souvenir qui comporte de l’action est plus aisément rappelé.
Avant de vous en donner la preuve, j’aimerais que vous essayiez de me rappeler le maximum de mots du bloc 1, si possible dans le bon ordre. C’est celui qui commence par « Eléphant… » et ensuite…?
Vous avez probablement retenu quelques mots. Bravo !
Malheureusement, demain ou dans les prochains jours, il est possible que votre acuité mentale s’estompe, sauf si… on ajoute de l’ACTION.

Exercice : pensez à un éléphant rose sur un skateboard qui va à toute vitesse sur une autoroute pleine de voitures, essayant de doubler un flamant rose à vélo. Ne supportant plus le poids de l’éléphant, une des roues du skateboard se décroche, l’éléphant perd l’équilibre et fait un accident en tombant sur le flamant rose. Je vous laisse imaginer la scène… Toutes les voitures qui s’encastrent sur l’éléphant…

Visualisez et répétez mentalement plusieurs fois la scène.
Faites ça et ensuite revenez.

Ok, maintenant, ajoutez-y de l’émotion. L’éléphant rose qui éclate de rire, lorsqu’il dépasse le flamant rose ; le flamant rose qui crie de mécontentement. L’éléphant rose qui écarquille les yeux de surprise quand la roue se détache ; la peur du flamant rose lorsqu’il voit l’éléphant lui arriver dessus…
Visualisez et répétez mentalement plusieurs fois la scène.
Faites ça et ensuite revenez.

Bien joué !

Le 3ème et dernier pilier est le NON-SENS. L’idée est simple : tout ce qui est impossible, illogique et farfelu, vous ne pourrez pas le confondre avec quoi que ce soit d’autre.

Dans notre petite scène de l’éléphant, le non-sens y est déjà intégré.
Si vous avez fait l’exercice correctement, il vous sera facile plus tard de vous en souvenir.
Demain je pourrais vous faire une interro surprise et vous demander : quels sont les mots du bloc 1 dans l’ordre ? Et vous me direz : éléphant, rose, skateboard, vitesse, flamant rose, vélo, accident.

Nos méthodes sont basées sur le fait que le cerveau se souvient facilement de ce qui suscite de l’émotion et contient de l’action et du non-sens.

Apprendre par cœur est en réalité un jeu d’enfant lorsque vous savez comment canaliser la force incroyable de votre cerveau.
Vous pouvez mémoriser n’importe quel concept abstrait aussi aisément que la liste du bloc 1 ci-dessus. Il vous faut juste les bons outils !
Vous voudriez pouvoir rapidement mémoriser le bloc 2 ? C’est en réalité très simple.
Comme il est très simple d’apprendre toute chose : les plus hauts sommets du monde avec leur hauteur ? L’anatomie du corps humain ? Une nouvelle langue ? Un texte ? Être capable de souvenir du nom de tous les gens que vous rencontrez ?

Tout cela n’est qu’une question de connaître les bonnes techniques et d’un peu d’entraînement.

Participez à nos ateliers

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *